FSU 276
Accueil > Actualités > Education prioritaire : 9 sorties et 3 entrées !

Education prioritaire : 9 sorties et 3 entrées !

15 novembre 2014

Dans le cadre de la réforme de l’Education Prioritaire, le ministère a doté l’académie de Rouen de 14 collèges REP + et 31 REP. Ce matin s’est tenu un groupe au travail sur la révision de la carte de l’éducation prioritaire. Le Rectorat de Rouen fonctionne avec cette enveloppe contrainte fixée par le Ministère, résultat d’une politique d’austérité que la FSU dénonce. Pour La FSU, les besoins dans l’académie sont bien supérieurs à cette enveloppe et, de fait, de nombreux établissements en grande difficulté ne peuvent entrer ou être maintenus dans l’Education Prioritaire.
Le Rectorat de Rouen avait en amont donné aux élus du personnel uniquement la liste des établissements relevant de l’Education Prioritaire sans aucune information sur la méthode de calcul ni information sur les raisons de cette proposition. Ce n’est qu’aujourd’hui que le projet nous a été présenté. Le Recteur a fait le choix de travailler surtout à partir de deux critères : le taux de CSP défavorisées et le taux de boursiers en privilégiant les établissements relevant de la politique de la ville, excluant ainsi les établissements ruraux socialement défavorisés.
Le fonctionnement par réseaux va exclure des écoles en grandes difficultés, lorsqu’elles sont rattachées à un collège sortant. La promesse faite d’y accorder une « attention particulière » n’offre pour la FSU aucune garantie quant aux conditions de travail et d’apprentissage qui risquent d’être dégradées.
La situation des lycées est pour l’instant inconnue : le ministère a reporté les discussions à l’année scolaire prochaine.
Le Rectorat envisage donc de labéliser REP + les établissements suivant :
Dans l’Eure : les réseaux des collèges Pablo Neruda à Evreux et Alphonse Allais au Val de Reuil
En Seine Maritime
A Dieppe : Albert Camus
A Elbeuf : Nelson Mandela
Au Havre : René Descartes, Jacques Monod, Guy Moquet, Marcel Pagnol, Jules Valles, Eugène Varlin et Henri Wallon
A Rouen : Boieldieu et Georges Braque
Et à St Etienne du Rouvray : Maximilien Robespierre
Rentreraient en REP les réseaux des collèges Romain Rolland et Gérard Philippe au Havre et Alain à Maromme.
Sortiraient de l’Education Prioritaire :
Dans l’Eure : les réseaux de Georges d’Amboise à Gaillon, Ferdinand Buisson à Louviers et Ariane à Vernon
En Seine Maritime : les réseaux de Georges Braque à Dieppe, Paul Bert à Fécamp, Jean Renoir à Grand-Couronne, Edouard Branly à Grand-Quevilly et Pablo Picasso à Harfleur, ainsi que la ZEP du collège Delacroix à Valmont.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0